Description d’un.e ami.e

Ler em português

Ce semestre avec mon groupe de Français 31 c’était prévu dans le programme de leur apprendre à décrire les choses, les villes, les personnes. Nous avons donc étudié la façon dont on peut décrire quelqu’un aussi bien physiquement que son caractère, ils ont appris quelques adjectifs  – et bien sûr que j’ai profité pour faire une discussion sur la façon dont on décrit la couleur de peau en France et au Brésil, on a réfléchi sur les différences entre ces deux pays/langues (ça pourrait être le sujet d’un autre billet).

Le jour de l’examen je leur ai donné une consigne très simple:

Décrivez votre meilleur ami.e: caractéristiques physiques et son caractère. Expliquez pourquoi vous l’aimez bien. (2 points).

On imagine que le moment d’un examen c’est quand même du stress et de la fatigue. À ce sujet, un de mes étudiant.e.s pour rigoler m’a dit que pendant mes examens (trop longs!?!)  ils se sentait comme s’il était en train de faire l’ENEM (l’examen national qui évalue l’enseignement secondaire, correspondant au BAC français).IMG_2600

On pourrait s’attendre donc à des réponses assez machinales et qui pourrait tout simplement montrer un texte répété lors des exercices et qui servirait tout juste à démontrer leurs acquis, ce qui serait déjà très bien. Alors que, dans leurs examens, ils m’ont offert des vrais perles, en plus du fait de démontrer les connaissances, ils se lancent dans des courts essais textuels qui montrent une agréable création et une marque d’auteur toujours positive, puisque ça dépasse des simples connaissances linguistiques déconnectées de la réalité.

Je trouve leurs petits textes d’une originalité charmante, et cela dû aussi au fait qu’ils cherchent à se débrouiller comme ils peuvent dans une autre culture linguistique, cela permet de voir que la langue est beaucoup plus que des mots et de règles grammaticales qu’on ne ferait qu’appliquer et que ça ferait un texte. Le texte/discours est justement ce qui en rajoutant des phrases déborde la seule somme des phrases (c’est Benveniste que dit ça plutôt bien, parmi d’autres linguistes), ça serait quelque chose comme la mathématique suivante:

Texte/Discours => 2 + 2 = 5

le texte/discours est ça qui vient avec cette trace du sujet qui l’écrit, parmi beaucoup d’autres traces. C’est ainsi que j’inaugure la rubrique de ce carnet qui sera dédiée à ce genre de pépite, avec l’autorisation de ces étudiant.e.s, bien sûr!

Je commence avec la réponse d’un.e étudiant.e à la question décrite ci-dessus. Cet.te étudiant.e a répondu:

Mon meilleur ami est très facile à vivre avec, parce qu’il est agréable, calme et gentil, si un de ses amis a un problème, il découvre un  moyen de l’aider. Mais, il n’est pas connu pour être beau, ni charmant. Il est grand, il a la peau jaune, des cheveux noirs et courts, mais quand ils sont grands ils ont beaucoup de boucles, il est mince et tout le monde qui le connaît parle de ses grands pieds.

Dans un autre examen, aussi dans la partie dédié à l’expression écrite, je leur ai demandé d’écrire un texte pour décrire la ligne du temps de Carole – un personnage que j’ai inventé. Je leur ai fourni quelques données en évitant de fournir tout verbe en vue de leur faire produire un texte avec le vocabulaire qu’ils connaissaient:

Carole Chevalier. Lieu et date de naissance: Caen, 28/05/1992. Déménagement à Paris: janvier 2010. Études: école primaire 1998-2006; Lycée: 2007-2009; Université: 2010 -2014; Master: 2015-2017. Emploi actuel: début en 2013. Mariage en 2013. Fumeuse: 2009-2014. Sport: Natation, début en 2006; course à pied: début en 2013.

Pareil. Je ne m’attendais qu’a certaines phrases étudiées en cours et l’utilisation des expression de la durée du temps et des verbes au passé. Un.e des étudiant.e.s a fait un peu plus que ça, il.elle a écrit:IMG_2606

Carole Chevalier est née à Caen et elle est vivante depuis de 28 mai 1992. Elle a étudié à l’école primaire pendant huit ans, au Lycée pendant 3 ans, elle a fini l’Université ça fait 2 ans et elle va finir son Master l’année prochaine. Elle a déménagé à Paris grâce à ses études et elle vit là-bas depuis janvier 2010, avant d’avoir commencé l’Université. Elle travaille dès le début 2013, la même année où elle s’est mariée. Elle a fumé pendant 5 ans, elle a arrêté parce que ses amis et son mari lui ont demandé à genoux qu’elle arrête. Elle aime la natation, elle continue à le faire depuis dix ans et elle y a rajouté la course à pied, qu’elle a commencé la fait 3 ans, qui sait pour échapper à son nouveau mari.

Parfois on peut avoir des choses désagréables puisqu’on à affaire à une diversité immense des gens en cours avec des pensées et des points de vues de toute sorte. Et, heureusement, parfois des rencontres formidables donnent lieu à ce genre de cadeau offert sans intention. Je me réjouis du fait que des étudiant.e.s puissent se sentir à l’aise – dans une langue étrangère – pour créer des histoires qui, pour moi, après les obligations des corrections et de notes – sont lues comme de la vraie création poétique.

***

Pendant ce semestre, le groupe de Français 3 était composé par 4 étudiant.e.s:

Allan, John, Railce et Rafaela.

 

  1. ce groupe avait eu un an de cours de français, c’était donc leur troisième semestre de cours []

Gloria França

Professora de francês, do departamento de Letras da Universidade Federal do Maranhão. Doutora em Linguística, pelo IEL/UNICAMP, e docteure en Sciences du Langage, pela Université Paris 13 Sorbonne PAris Cité. Áreas de interesse de pesquisa: questões de gênero e raça na análise do discurso ; discurso e ensino de línguas; didática de ensino de francês (FLE); brasilidade; relações França/Brasil; memória e discurso, dentre outras.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook

Gloria França

Professora de francês, do departamento de Letras da Universidade Federal do Maranhão. Doutora em Linguística, pelo IEL/UNICAMP, e docteure en Sciences du Langage, pela Université Paris 13 Sorbonne PAris Cité. Áreas de interesse de pesquisa: questões de gênero e raça na análise do discurso ; discurso e ensino de línguas; didática de ensino de francês (FLE); brasilidade; relações França/Brasil; memória e discurso, dentre outras.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.